Une fois que la personne a choisi son nom de domaine et que cette dernière a vérifié sa disponibilité, elle doit procéder à l’enregistrement de ce dernier. Voici les principales démarches à effectuer pour l’enregistrement d’un nom de domaine.

Vérifier la disponibilité d’un nom de domaine


Après avoir mené une étude concernant le choix du nom de domaine, il faut l’enregistrer. Il est alors nécessaire de remplir un questionnaire, et de choisir notamment l’extension du nom de domaine. Devant la saturation des noms de domaine, il existe dorénavant des extensions bien plus explicites, permettant ainsi de classifier les sites Internet en fonction de leur objet. Lors de l’enregistrement du nom de domaine, il est donc impératif de choisir une ou plusieurs extensions et de vérifier leur disponibilité.

Choisir un registraire


Lorsque la personne a enfin trouvé le nom idéal pour son nom de domaine, il doit le faire enregistrer par un registraire. Chaque registraire lui propose des offres spécifiques comme par exemple la promotion de votre site Web, le référencement de ce dernier… Mais il n’est pas obligé de souscrire à ces offres, il peut se contenter d’enregistrer tout simplement son nouveau nom de domaine.

Pour choisir le meilleur registraire, il suffit de comparer les prix et les offres. Cette démarche prend un peu de temps mais est nécessaire pour bénéficier des meilleurs tarifs. Il est possible de simplifier ce travail préalable de recherche de registraire en se rendant sur le site InterNic qui met à la disposition des internautes un annuaire des registraires disponibles.

Lorsque le nom de domaine est enregistré auprès d’un registraire, il faut impérativement choisir un hébergement pour son site Internet. Sans celui-ci, il est tout simplement impossible de mettre en ligne un site !