Le Typosquatting  est malheureusement une pratique relativement courante, bien connue en stratégie du Web. Voici  quelques informations et astuces qui devraient vous éviter bien des ennuis !

 

Qu’est-ce que le Typosquatting ?


Le Typosquatting est proche de la contrefaçon de marque puisqu’il s’agit de réserver un nom de domaine extrêmement proche de celui de la marque. Les différences sont minimes, et relèvent généralement de la faute de frappe ou de la faute d’orthographe.

Ainsi, on parlera par exemple de Typosquatting pour celui qui possède le nom de domaine Gogle ou Googl ou encore Gogole, qui sont des mots ressemblant sensiblement au célèbre Google. Les célébrités sont bien souvent également victime de Typosquatting, Nicolas Sarkozy notamment en ayant fait les frais durant sa campagne présidentielle de 2012.

Pourquoi le Typosquatting ?


Le Typosquatting est généralement utilisé pour nuire à l’image d’un concurrent. Il est également possible grâce à cette technique de capter le trafic d’un site à succès, les fautes de frappe étant monnaie courante lors de la navigation sur Internet. Un internaute pourra en effet facilement se tromper et inverser des lettres, ce qui le conduirait sur un autre site !

Mais cela peut aller encore plus loin puisque le Typosquatting peut être à l’origine de détournements des correspondances vers un site officiel, ce qui peut être réellement problématique. Parfois enfin, le Typosquatting sert tout simplement à nuire à l’image de marque d’un concurrent.

 

Comment faire face au Typosquatting ?


Pour tenter au maximum de faire face au Typosquatting, faut tout d’abord être extrêmement vigilant au moment de la réservation de son nom de domaine. Ainsi, la première règle est de réserver le .fr et le .com, ce sont des précautions essentielles à prendre en compte. Ensuite, il faut tenter de répertorier toutes les erreurs de frappe ou d’orthographe qu’un internaute est susceptible de faire, et réserver ces noms de domaine, en les redirigeant vers le site de la marque.

Sachez enfin qu’il existe un vide juridique autour de la pratique du Typosquatting mais que si l’image de la marque est trop atteinte, le juge rend souvent un verdict favorable au plaignant.

Le Typosquatting  représente bien souvent un sérieux problème pour une entreprise, d’où l’importance d’y songer dès la création du site Web en se protégeant au maximum.