Un nom de domaine est enregistré pour une période allant généralement de 1 à 10 ans. Il est bien évidemment possible de renouveler son nom de domaine indéfiniment. Cela dit, si le propriétaire du nom de domaine ne le renouvelle pas, on dit qu’il expire. Sans action de la part du titulaire, le nom de domaine retombe dans le domaine public et peut donc être rouvert à la vente.

L’expiration d’un nom de domaine


Lorsque le titulaire d’un nom de domaine décide de ne pas renouveler ce dernier, ou qu’il oublie de le faire, le nom de domaine expire.

Cependant, il n’est pas immédiatement supprimé. En effet, le nom de domaine ne retombe pas immédiatement dans le domaine public et il existe plusieurs solutions pour récupérer un nom de domaine après son expiration.

Récupérer un nom de domaine après son expiration


Avant de retomber dans le domaine public, et donc d’être disponible à la réservation, il y a plusieurs étapes :

  • La période de grâce : durant cette période qui dure 45 jours, le titulaire peut renouveler son nom de domaine mais le coût sera légèrement plus élevé que s’il l’avait fait avant la date d’expiration ;
  • La période de rédemption : durant cette phase de 30 jours, la récupération est possible mais le coût de l’opération est élevé ;
  • La période de suppression : cette période dure 5 jours, et le nom de domaine est supprimé, il n’est plus possible d’intervenir pour éviter cette suppression. Le nom de domaine retombe dans le domaine public.

Après la période de suppression, n’importe qui peut acheter le nom de domaine, et le titulaire initial ne peut plus rien faire pour le récupérer.

 

Il est très important, lorsque vous possédez un nom de domaine, de vérifier la date d’expiration de ce dernier, afin d’éviter des surcoûts liés au renouvellement ou, pire, de perdre ce nom de domaine…