Qu’il s’agisse de modifier  un hébergement, de profiter d’une offre tarifaire ou de trouver un nouveau registrar suite à la cessation d’activité du vôtre, changer de bureau d’enregistrement est plus fréquent qu’il n’y parait. Voici donc comment procéder…

La procédure de changement de bureau d’enregistrement

Le changement de bureau d’enregistrement d’un nom de domaine nécessite préalablement de relire avec attention le contrat qui lie client et registrar. Si aucune clause ne peut normalement interdire au client d’aller chez un concurrent, il est également bon de savoir qu’aucun remboursement des sommes avancées pour l’abonnement en cours ne sera effectué.

Ces informations données, la procédure sera la suivante :

  • récupérez le code secret AUTH_INFO correspondant au nom de domaine. Il est disponible dans l’interface de gestion du compte associé. Sinon, un bureau d’enregistrement est dans l’obligation de le fournir à ses clients
  • choisissez un nouveau bureau d’enregistrement. Pour effectuer ce choix, rendez-vous sur le site de l’AFNIC et consultez tous les registrars susceptibles de vous intéresser (si votre nom de domaine a une extension .fr)
  • demandez l’enregistrement de votre nom de domaine au bureau choisi. La demande est le plus souvent payante et peut inclure d’autres services. C’est à ce moment qu’il faudra fournir le code AUTH_INFO
  • adressez un courrier recommandé à votre bureau actuel pour l’informer de la demande faite auprès d’un concurrent

 

Quel délai prévoir pour un changement de bureau d’enregistrement ?

Parce qu’un changement de bureau d’enregistrement demande que plusieurs parties « collaborent », il peut y avoir un délai d’attente d’ordre administratif pour que tout se mette en place.

En effet, dès la demande d’enregistrement de votre nom de domaine dans un bureau, ce dernier va transmettre une demande officielle de transfert à l’AFNIC qui va, elle, entrer en contact avec le registrar quitté par le biais d’une notification de changement. Votre ancien bureau d’enregistrement dispose de 8 jours pour donner son accord au transfert. Passé ce délai, le silence vaut acceptation.

Un délai technique peut aussi retarder de quelques jours la mise en place effective du changement de bureau d’enregistrement. Ceci est particulièrement vrai lorsqu’il faut modifier les enregistrements DNS pour que le nom de domaine soit associé à de nouvelles adresses IP.