En cas de changement d’hébergement, il est possible d’être amené parfois à changer de bureau d’enregistrement. Ce sera également le cas si les tarifs semblent plus attractifs dans un autre bureau. Cette procédure n’est pas compliquée mais nécessite une certaine rigueur.

Une procédure en deux temps :


Il est nécessaire de réaliser la modification de l’enregistrement d’un nom de domaine de suivre une procédure en deux temps :

– Le premier est administratif et est donc fait systématiquement ;

– Le deuxième, quant à lui, est technique. En effet, celui-ci n’intervient que pour modifier les enregistrements DNS afin d’associer votre nom de domaine à de nouvelles adresses IP de ressources Web.

Les démarches à faire


Dans le cadre d’une modification de l’enregistrement d’un nom de domaine, cinq démarches sont à faire. La première sera de relire le contrat qui lie au bureau d’enregistrement actuel pour vérifier les conditions de transfert. Ensuite, il nécessite de récupérer le code secret AUTH-INFO associé à votre nom de domaine. On le trouve normalement dans l’interface de gestion de son compte de son bureau d’enregistrement actuel. Le bureau d’enregistrement est dans l’obligation de le fournir si besoin.

Puis, vient ensuite les étapes de transfert d’un nom de domaine, puisqu’il s’agit de choisir son nouveau bureau d’enregistrement. Par la suite, il faut effectuer sa demande auprès du bureau d’enregistrement choisi. Par ailleurs, souvent elle est payante, mais ne représente pas un investissement conséquent. Pour finir, il convient de prévenir son bureau d’enregistrement actuel, de préférence par courrier recommandé.

Les délais administratifs et techniques


En général les délais administratifs sont de 8 jours. Au-delà de ces 8 jours ouvrés, le domaine est transféré automatiquement. Pour les délais techniques, il faudra plusieurs jours pour que le nouveau bureau d’enregistrement soit effectif. Pour les noms de domaines gérés par l’AFNIC, il faudra seulement une dizaine d’heures.