Devenir propriétaire d’un nom de domaine vous donne la possibilité de l’utiliser comme bon vous semble. En effet, en fonction des besoins identifiés, il sera possible de paramétrer le nom de domaine d’un grand nombre de façons différentes.

 

Mettre en place une redirection web


Dès lors qu’un nom de domaine est enregistré, la plupart des registrars donne la possibilité de mettre en place une redirection web. Autant dire que le propriétaire du nom de domaine pourra très simplement rediriger les visiteurs de son nom de domaine vers une URL de son choix.

Cette redirection peut se faire sans modification du contenu dans la barre d’adresses ou bien avec un remplacement du nom de domaine saisi par l’adresse réelle de destination.

Notez qu’il peut s’agir d’une redirection 301 ou d’une redirection 302, la première indiquant aux moteurs de recherche que la redirection est temporaire alors que l’autre représente seulement une modification temporaire.

 

Gérer les sous-domaines


En 1983, Jon Postel et Paul Mockapetris ont imaginé le « Name Domain System » mieux connu en français sous l’abréviation DNS. Il s’agit d’un système permettant de traduire un nom de domaine en un grand nombre d’informations de plusieurs informations telles l’adresse IP de l’ordinateur auquel il est associé. Avant le DNS, la résolution d’un nom de domaine se faisait exclusivement grâce au fichier HOSTS.txt.

Pour que le DNS permette d’associer systématiquement un nom de domaine à une adresse IP, le système doit être hiérarchique et distribué. Le sommet de cette hiérarchie s’appelle la racine et prend la forme d’un simple point (.).

Dans un domaine, il est ensuite possible de créer des sous-domaines qui s’apparente à des sous-parties de votre domaine. Ainsi, le propriétaire du site http://www.exemple.com qui désirera adjoindre un blog à son site de manière indépendante aura la possibilité de paramétrer son blog dans un sous-domaine différent du www comme blog. Ce dernier sera ainsi accessible à http://blog.exemple.com.

Pour créer ce sous-domaine, il faut ajouter une ligne au fichier de zone DNS afin de dire qu’un nom de domaine existe et / ou de trouver le site associé à ce sous-domaine. Rassurez-vous, votre hébergeur vous dira quelle « phrase » ajouter en fonction de vos besoins.

L’utilisation et le paramétrage d’un nom de domaine implique plusieurs éléments clés tels que :