Le .ch est l’une des extensions les plus demandées dans le monde. Quelles sont les règles de l’extension .ch ? Quelle est la différence avec le .swiss ? Tour d’horizon du fameux .ch…

Historique de l’extension .ch

Créée en 1987, l’extension .ch est l’extension officielle des sites en Suisse. Elle a été créée en même temps que l’arrivée et le développement d’internet en Suisse. Ch correspond à Confédération Helvétique. Cette extension est gérée depuis ses débuts par Switch, une fondation sans but lucratif. Tout comme le début de l’Internet, l’extension en .ch fut créée pour mettre en place un réseau de communication entre les universités avant de voir l’arrivée du web en 1990. Elle a été l’une des extensions les plus enregistrées en 2014 avec presque 2 millions d’enregistrements.

Pourquoi choisir l’extension .ch ?

La première raison consistant à opter pour une extension en .ch concerne le lieu de l’activité du site Internet. En effet, si le produit vendu, le service rendu ou éventuellement l’association concernée sont situés en Suisse, il est évident que le nom de domaine doit se terminer en .ch. En effet, si l’activité en lien avec le site Internet se trouve en Suisse, il est logique de choisir l’extension suisse. De cette manière, l’extension permet de géolocaliser une activité.

Vous pouvez également choisir une extension .ch si vous exercez une activité hors de Suisse mais comptez des clients en Suisse. En effet, il est possible d’acheter plusieurs noms de domaine aux extensions différentes, afin de répondre au besoin d’une clientèle internationale. Ainsi, si vous avez des internautes suisses, vous pouvez choisir d’acheter un domaine .ch qui redirigera ou non vers votre site avec une extension en .fr ou .com par exemple.

Quelles sont les règles du .ch ?

Tout d’abord, n’importe qui peut acheter un nom de domaine se terminant par l’extension .ch : nul besoin de résider en Suisse ni même d’avoir son activité localisée dans ce pays pour bénéficier de cette extension. En effet, aucune justification n’est demandée à celui qui souhaite acquérir un nom de domaine en .ch.

Le nom de domaine lié à l’extension .ch peut comporter de 3 à 63 caractères alphanumériques, et la période d’enregistrement s’étale de 1 à 10 ans.

Quelle différence avec le .swiss ?

Le 5 novembre 2014, le Conseil Fédéral a décidé de lancer l’extension .swiss en 2015. Cette extension également rattachée à la Suisse diffère du .ch puisque seules les entités dont le siège social est en suisse (ou qui ont un lien particulier avec le pays facilement prouvable) peuvent prétendre au .swiss. Cette extension n’est donc pas ouverte à tous, contrairement au .ch.