Le radical d’un nom de domaine, couramment appelé domaine, est la partie qui contient généralement le nom de la marque, de l’entreprise ou d’un individu voulant être présent sur internet.

Composition du radical d’un nom de domaine


Le radical d’un nom de domaine est constitué d’une suite de lettres (de A à Z) et/ou de chiffres (de 0 à 9) séparés ou non par un tiret. Le nombre de caractères du radical est compris entre 3 et 63. Il peut, comme expliqué en introduction, être composé du nom de la marque ou de l’entreprise, du nom d’une personne ou d’un terme en relation avec l’objet du site ou l’activité de l’entreprise. Le radical peut également prendre une forme plus originale : au final sa seule limite est votre imagination pour choisir le radical d’un nom de domaine.

Selon les extensions, le radical peut éventuellement se limiter à deux caractères et contenir des caractères accentués ou issus d’autres alphabets.

Les contraintes liées au radical du nom de domaine


Concernant le choix du radical du nom de domaine, il n’existe aucune exigence de distinction. Il est toutefois bon de remarquer que plus un radical est distinctif, plus il sera facile de le défendre en cas d’enregistrement ultérieur d’un nom de domaine similaire par un tiers.

Lors de l’écriture du radical, certaines règles doivent néanmoins être respectées. Ainsi, il est interdit d’utiliser :

  • un tiret en première ou en dernière position du radical ;
  • des radicaux entièrement composés de chiffres ;
  • des termes en lien avec des propos injurieux, racistes ou liés à des crimes et des délits ;
  • des noms de pays ;
  • des termes techniques d’internet ;
  • les noms de professions réglementées ;
  • les noms de villes.